vendredi 3 janvier 2014

Sous la Khaïma de DBAGANA. Clin d'oeil d'une fêlée de la cafetière! Nouakchott. Mauritanie


Bamba a du s'absenter d'urgence et quel honneur: il me donne la garde de Dbagana en toute confiance! 
Si j'avais été lui, je me serais méfié.
Comme il faisait "frais" ce matin, je n'ai pu résister à cette pulsion bien belge ( et autres) et à cette maladie grave appelée chez nous: "nettoyïte" aiguë, non pour démontrer que la toubab que je suis est plus propre et plus blanche que Omo, qui, tout le monde le sait ici, lave tout, même le chien, mais pour me mettre à l'épreuve et essayer de deviner combien de fois sur un mois, je pourrai le faire.
À cette heure où la chaleur ne dépasse pas 30°, ça va un peu. 
À peine ai-je balayé un coin, que sournoisement un fin tourbillon de sable se faufile entre mes pieds pour se redéposer là d'où je venais de le chasser!
C'est mal me connaître, c'est mal connaître la grande tornade en plein travail!
Je l'ai donc pourchassé mon tourbillonnant ennemi et après une bonne heure de chasse, j'ai constaté avec plaisir et en sueur, que j'avais déplacé une petite dune de l'intérieur , à l'extérieur de la maison!
Je suggère fermement aux toubabs en mal d'exercices physiques, de s'astreindre chaque jour au balayage quotidien des maisons ouvertes au vent, garant d'un peu de fraîcheur.



Surtout, ne me cassez plus les oreilles avec vos avis tous faits sur "la paresse " africaine. Après une heure du régime prescrit ci-dessus, vous ne pourrez plus faire que un chose: vous coucher et prendre le thé ou un verre d'eau fraîche.
Chez nous, en Belgique, il suffit que l'on commence à laver les vitres, pour que la pluies vienne y battre furieusement. Ici, l'Harmattan qui s'était calmé quelque peu, m'a regardée, goguenard, m'escrimer  à déplacer le sable accumulé; rigolard, le voilà qui souffle en rafale, juste bien dans l'axe de l'entrée de la maison et souffle vers le seuil, le sable que j'avais si bien ôté!

Pour terminer un petit mot sur Yuba, le jeune jardinier, qui, tous les jours entretient DBAGANA, sous un soleil implacable et avec son grand sourire.






"ma andek mushkil" Y a pas de problème!

Articles et photos Mona Mc Dee

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire